Notice  bibliographique
Le réveil d'Iphigénie




le reveil d'iphigenie  

4ème de couverture

“La grande prêtresse se réveilla en sueur, affolée. Elle avait fait un rêve affreux. Un rêve où la terre tremblait et où un palais s'écroulait. Elle ne connaissait aucun autre palais que celui du roi Thoas qui régnait ici. Peut-être ce cauchemar avait-il un rapport avec sa vie d'avant. Aurait-elle connu un palais dans sa vie d'avant ?”

Mes commentaires :

Dernier volume de la trilogie. Après “Un piège pour Iphigénie” et “Temps d’orage pour Oreste”, tous les personnages de la dramatique histoire des enfants d’Agamemnon vont se retrouver et lever ensemble la malédiction qui pèse sur leur famille.
Pour lever cette malédiction, Oreste et son cousin Pylade doivent rapporter de Tauride la statue d’Artémis. Ils ignorent que la grande prêtresse de la déesse n’est autre que la propre soeur d’Oreste, Iphigénie, qui avait été sacrifiée par les siens à Aulis et sauvée par Artémis.
Leur arrivée sur les côtes de Tauride sera mouvementée. Ils vont être capturés par les hommes du roi Thoas, qui ont pour sinistre coutume d’offrir en sacrifice à la déesse tout Grec posant le pied sur leur sol.
Ce que j’ai aimé dans l’écriture de ces trois romans, c’est que je pouvais les traiter sur des tons différents. Intimiste pour le premier, tragique et tourmenté pour le second, aventureux pour le troisième. Encore, bien sûr, qu’on retrouve dans chacun des touches des deux autres, surtout à cause des personnages secondaires que sont Hermione et Electre.


Nouveau :
Ce livre est disponible en téléchargement sur la boutique Kindle d'Amazon
Cliquer ici --> icone ibouc


Retour à la liste

brisou-pellen
Retour au début