Notice  bibliographique
Le mystère Eléonor




eleonor

 
4ème de couverture


N'ayant plus aucune famille, Catherine décide de revenir à Rennes dans son ancienne maison.
Elle y est à peine arrivée qu'un terrible incendie embrase la ville.
Cernée par les flammes, grièvement blessée, elle perd connaissance...
Un manoir isolé.
Eléonor se réveille dans un monde inconnu.
On lui affirme qu'elle a dix-sept ans, qu'on est en 1721 et qu'elle a fait une chute de cheval.
Elle ne se souvient de rien.
Aurait-elle vraiment perdu la raison ?
Qui est ce mystérieux tuteur dont les visites l'effraient tellement ?
Antoine, un jeune homme très observateur, découvre alors son existence...

Prix obtenus :
Sélection 1000 Jeunes Lecteurs 2000
Mes commentaires :
Un incendie dans une ville ? Autrefois une véritable catastrophe : les maisons étaient en bois, on s’éclairait à la flamme, on stockait de la cire, des fagots, des bûches, du foin, de la paille... un milieu rêvé pour le grand dévoreur.
Et une fois que le feu était passé, la grande pagaille s’installait : les pillages, les reconstructions sauvages, la loi du plus fort. Quel temps béni... pour le romancier !
Voilà : je connais bien l’histoire du grand incendie de Rennes, en 1720, je vais situer mon action en 1720. L’incendie, je ne vais pas en faire le récit (retracer les événements historiques n’est pas mon genre), mais je vais m’en servir comme toile de fond. Me servir de la catastrophe et de ses conséquences.
Le personnage principal, Catherine, est gravement blessée lors de cet incendie et elle perd la mémoire. Elle se réveille deux mois plus tard, dans un lieu inconnu, où on lui affirme qu’elle s’appelle Éléonor, et que sa mémoire a été affectée par une chute de cheval. Elle ne se souvient de rien. Les images qui lui reviennent en tête ne s’accordent pas avec ce qu’on lui raconte d’elle-même, et elle se croit folle.



Retour à la liste

brisou-pellen
Retour au début